Aujourd’hui, le monde de l’entrepreneuriat connaît de plus en plus d’entrepreneurs qui œuvrent à la création d’une activité type. La réussite de ce domaine émane des avantages qu’ils offrent aux jeunes entrepreneurs qui s’aventurent dans le domaine. Quels sont les avantages du statut d’autoentrepreneur ? Quel est le budget pour être autoentrepreneur ? Lisez cet article pour mieux vous informer sur le statut d’autoentrepreneur. 

La simplification des démarches administratives

Le domaine de l’autoentrepreneur bénéficie en premier de la simplicité que demandent ces formalités administratives. Que cela va dans le sens de la création, de la modification, et même de la radiation, le statut d’autoentrepreneur est taillé sur des démarches moins contraignantes.  A l’instar des autres formalités juridiques, aller ici pour découvrir la procédure administrative des autoentrepreneurs qui est simplifiée et parfois s’avère à des tâches gratuites. En effet, en optant à la souscription de création de votre statut d’autoentrepreneurs, vous bénéficiez de zéro frais d’immatriculation à payer. Il suffit d’avoir certains documents à jour tels que : une copie de la pièce d’identité valide, un justificatif de résidence et une attestation sur honneur de non-condamnation à fournir sans oublier le fait que ces documents peuvent varier en fonction du type d’activité à mener. 

Une gestion comptable allégée

Un autre avantage du statut d’autoentrepreneur est le fait de la gestion comptable qui est allégé et excepté de certaines exigences. En effet, l’autoentrepreneur n’est pas contraint à fournir un bilan comptable comme les autres sociétés sur chaque année au service des impôts. Ainsi, vous n’avez point besoin de faire appel à un expert-comptable pour la gestion financière de votre microentreprise. Par ailleurs, l’autoentrepreneur doit faire l’ouverture d’un compte bancaire dédié à son domaine d’activité, l’élaboration des factures aux normes et leur conservation sur dix années de même que la tenue d’un livre de recettes. De même, il faut rappeler que le statut de l’autoentrepreneur bénéficie de l’exonération de la TVA. Cela signifie donc qu’au-dessous de certains budgets, l’autoentrepreneur ne facture pas la TVA au client.

By