Pour domicilier son entreprise, il est courant que certaines entreprises fassent recours à des locations de bureaux. En effet, c’est la meilleure alternative pour exercer son activité professionnelle dans un local adapté pour cela. À la fois économique et souple, elle permet aux entreprises de déclarer leur siège social. Aussi elle sert de faire valoir en cas de litige juridique. 

Pourquoi recourir à la location de bureau et où le faire ?

Les locaux reflètent l’image de la compagnie aux yeux des potentiels investisseurs et de vos clients. Il vous appartient alors de trouver un emplacement prestigieux pour recevoir ceux-ci. Une domiciliation stratégique vous permettra de recevoir toutes les communications liées à l’exercice de votre activité et la fera grandir. 

Pour tous vos besoins de location de bureaux et domiciliation, rendez-vous sur le site internet du lodge en cliquant sur ce lien https://le-lodge.fr

Vous pourrez établir votre adresse à un lieu autre que celle où vous travaillez quotidiennement tout en bénéficiant de tous les avantages légaux qui y sont reliés. De plus, vous pourrez contracter un contrat de bail de votre choix : contrat de domiciliation, contrat de prestation de services, etc. 

Les différents contrats de location et de domiciliation

Si vous souhaitez louer un local ou domicilier une entreprise pour vos activités, c’est tout à fait possible. Vous devrez cependant choisir le contrat de location qui vous ait adapté. Les contrats de bail se présentent sous différentes formes en fonction de votre activité : commercial, professionnel ou précaire. 

Pour commencer, vous avez le contrat de bail commercial. C’est un classique. On y souscrit lorsqu’on souhaite une location de bureau de domiciliation. Il peut durer 9 ans et est tout à fait renouvelable. Il est adapté à tous les types d’activités (commerciale, libérale ou artisanale). Le bail professionnel quant à lui, est propre à une activité professionnelle libérale. 

Vous pouvez le résilier à tout moment, mais après un préavis de 6 mois. Pour finir, on a le bail précaire. Il ne peut pas dépasser 3 ans. C’est un type de bail intéressant pour les entreprises naissantes qui ne désirent pas s’engager avec un bail commercial.

By